Interconexion sidérale

0 appréciations
Hors-ligne
Voici le rappel :

Herdé et moi avons sous son initiative écrit à deux les débuts d'une histoire fantastique et lyrique où un être se voyait transporté dans un monde utopique... L'interconnexion sidérale!

Libre à vous de participer, de créer un nouveau personnage, etc!
Sur ce bonne écriture!

0 appréciations
Hors-ligne
Chapitre 1



Herdé thébyor ( le 13-01-2007 à 16:59:49 ) :

Notre Thomas visitant un site où timidement quelques plumes Angéliques s'expriment à leur façon: Y a laissé quelques messages pertinents et justes. Imaginez un mec (môa) aux doigts chercheurs d'originalité qui découvre par ce truchement le présent blog...Vu la grande qualité de ce dernier,J'aimerais que nombre de tempèraments s'expriment par les faux secrets de leurs points de vue diffèrents. Faire en sorte de tisser une histoire où chaque phrase ou groupe de phrase serait la suite adaptée du travail précédent...(mon idée est d'ouvrir des portes céléstes , de voyager entre ciel et terre, entre mondes parallèles et mythiques jusquaux confins du conscient et de l'imaginaire.


INTERCONNECTION SIDERALE


L'été embaumait des parfums d'Aout, tandis que la faune bruissait la nuit ethésienne : Rêveur je m'étais allongé sur l'herbe sombre; l'esprit, joint à l'âme et l'aura, afin de mieux contempler l'éblouissant et fulgurant balais des étoiles éphémérides. Et puis la "chose" m'apparu dans un halo diaphane!..




Thomas Carnicer ( le 13-01-2007 à 19:41:30 )

Content de pouvoir te recevoir sur ce forum, Herdé!
J'espère qu'ensemble nus pourrons lancer des débats qui suciteront chez d'autres la vocation de médiateur, voir tout simplement d'intervenant afin de partager des opinions dverses et variées en ce qui concerne l'ensemble de ce projet.




Herdé thébyor ( le 15-01-2007 à 18:28:00 )

Merci thomas, et je te fais suggèstion que INTERCONNECTION SIDERALE pourait devenir un travail d'interêt conjoint, car, si toutefois tu le désires, il te suffis comme tu le sais, de créer une rubrique active et ouverte aux membres inscrits. Nous pourrions ainsi élaborer avec toi une sorte de nouvelle commune par l'ajout tour à tour de quelques phrases. Qu'en penses tu?



Thomas Carnicer ( le 16-01-2007 à 12:13:30 )

Voilà qui est un exercice très dur pour moi!
Je veux bien essayer, bien que je sois très loin d'un niveau convenable en la matière. JE vais tenter d'ecrire quelque chose pour te montrer à quel point je ne suis pas à l'aise.

Le vent souffla sur moi l'inspiration que je cherchais parmi la multitude d'étoiles. Chacune d'elles devînt une une idée, une possibilité, bref, une occasion que je pouvais saisir dans ma vie. Ainsi que le soleil qui commençai sa course folle faisait fuir la nuit, l'espoir naisant mettait en déroute le doute.
Les étoiles disparurent du ciel, au fur et à mesure que la lumière venait.





Herdé thébyor ( le 18-01-2007 à 13:26:12 )


Cette lumière n'était cependant pas habituelle, et je m'apperçu tres vite que l'herbe avait changée; son aspect semblait tres différent dans sa texture, et de plus elle me semblait s'écarter bizarrement sous la caresse de mes doigts, et cette chose tout à l'heure prés de moi puis soudain disparue...Son image imprimait à présent mon esprit frissonnant de cette étrangeté, quand je compris que l'endroit même avait changé.



Herdé thébyor ( le 18-01-2007 à 13:32:18 )


NB:il convient pour comprendre INTERCONNECTION SIDERALE de se reporter à lidée générale telle qu'expliquée entre parenthéses à la fin du premier message(voir tout en haut le 13/01/07)

A vos plumes!




Thomas Carnicer ( le 05-02-2007 à 18:35:41 )

Hum... Un texte bien difficile pour le diletante que je suis...
Je vais essayer d'écrire la suite, mais je ne promet rien!

Les feuilles de chacune des herbes se levèrent, comme attirées par une force celeste dont la portée m'échapait.
Tout doucement, Je m'élevai moi aussi, sans que mon corps ne puisse ni se débattre, ni même effectuer quelconque mouvement.
Bientôt, et toujours aussi lentement, je gagnai les hauteurs d'un monde à la beauté insoupçonnée.




Herdé thébyor ( le 07-02-2007 à 10:02:36 )
Bravo thomas, te voilà entré dans le monde de l'étrange avec brio!..Souhaitons que quelques "autres" en nous lisant, auront l'envie d'y pénétrer aussi, en ajoutant quelques lignes dans cette histoire naissante...En attendant voiçi ma "corrélation" pour ce que tu as si justement écrit:

Il me semblait voyager ainsi par l'étrangeté délicieuse du Nirväna, dans un puissant au-delà que la meilleure des sérénités ne pouvait égaler, l'être physique devenant abstrait, mon âme en cette lévitation évoluait seule dans la torpeur intemporelle d'un surprenant concept...
Mais, bien que ma conscience me faisait défi, je gardais la certitude que cette inertie de mon corps s'appliquait à l'éfacer pour mieux sublimer la manifestation de quelque esprit mytique.




Thomas Carnicer ( le 07-02-2007 à 14:27:12 )
Merci pour le compliment!

La chaleur m'entourait aussi bien que le bien-être m'envahissait. Ma respiration se faisait lente. Très lente.
Calme, je constatait autour de moi la douce lumière bleutée qui masquait peu à peu la vision de mon corps.
Je n'étais ni inquiet ni effrayé de ce phénomène qui me gratifiait de ces sensations.




Herdé thébyor ( le 09-02-2007 à 11:48:27 )

Pendant ce naissant oubli de ma physiologie, ma perception auditive restait intacte, parvenant même à discerner dans cette étrangeté de particules, comme une sorte de manifestation étoufée, un son à la fois proche et lointain, une vibration comparable à celle qu'engendrerait quelque hésitant archet, en parcourant les cordes détendues d'une contrebasse. Et puis ce fut comme la connection mentale d'une voix incohérente, mais se clarifiant peu à peu...



Thomas Carnicer ( le 10-02-2007 à 16:34:52 )

La voix me tînt un discours d'un ton calme et paisible.
"Regarde ce que tu es, où tu es, et ce que tu vis. Cela s'est déja produit, se produit, et se produira.
Ce qui t'es montré est un miracle que peu peuvent malheureusement voir.
C'est la vie."


De ce paysage blanc se dessinèrent peu à peu autour de moi des colines, des montagnes qui, bien que non palpables, devîrent d'une richesse inédite à mes yeux.
Un monde nouveau s'offrait à moi. Un monde riche, dont ma conscience saisissait l'existence de chaque parcelle de terre, de chaque entité, de chaque émotion.




Herdé thébyor ( le 12-02-2007 à 12:19:04 )

L'instant de cette énigme semblait abstraire le temps: Mon hier serait-il si imparfait, pour que le présent me paraisse futur?

"Ton monde démystifie certaines de mes pensées profondes, car il me semble exacerber mes sens tout en me faisant sérénité comme à l'ultime instant! Suis-je vivant? Et où donc ce trouve ce paysage que je vois? Aurions nous quitté terre, outre-galxie?.."[/b
]



Thomas Carnicer ( le 16-02-2007 à 23:36:27 )

[b]"Nous sommes où tu as toujours été, répondit la voix. Ce n'est pas la mort. Ce n'est pas la fin.
Ce que tu vois n'est qu'un commencement.
Le paysage que tu vois est la raison de ta venue.


La voix semblait emplie d'une joie sereinne, comme si une force calme d'optimisme s'exprimait.




Herdé thébyor ( le 18-02-2007 à 20:58:47 )

Enfant je m'évadais pour des mondes dans lesquels il m'était aisé de survoler tout obstacle en retenant simplement ma respiration, le temps quittait alors mon apnée et me faisait voyage prémonitoire...Et puis les ans ont voulu avoir raison de mes rêves, mais mon coeur est resté puèril autant que mon esprit reste vaporeux dans son indiscible don d'émotion intense. La réalité que j'ai toujours voulue semble cohésive de l'étrangeté qui me baigne à présent.
"Tu sembles célébrer ma venue comme un avènement porteur, une jubilation totalement allégorique! Mais j'ignore qui tu es! Serais-tu à l'image de l'entité que les hommes on créée pour masquer leurs ignorances?





Herdé thébyor ( le 18-02-2007 à 21:05:02 )
la fonction italique à dû foirrer quelque part, mon ajout au récit est resté campé...



Thomas Carnicer ( le 23-02-2007 à 02:44:54 )
J'ai corrigé ^^


La voix marqué un temps d'arrêt. Non pas pour réfléchir, mais tout simplement par calme naturel. pourquoi s'empresserait-elle de délivrer une vérité qui pouvait ne pas attendre ses paroles pour arriver aux oreilles de son interlocuteur?

"Chaque parcelle de terrain que tu aperçois, chaque sentiment, sensation, est partie intégrante de toi. Je suis entre autre une partie de chacun qui arpente le passage.
Tu n'y es pas seul. D'autres sont venus, d'autres viennent, et d'autres viendront."

0 appréciations
Hors-ligne
Si ton corps n'est qu'animé de la même énergie que celle qui existe partout dans l'univers, ton esprit lui est capable de s'en détacher jusqu'à graviter parmi l'infini des particules intergalactiques en utilisant sa seule force magnétique comme le faisaient autrefois les plus grands Maîtres de l'absolu dont je suis l'entité. Ta grande sensibilité est le reflet de ce don qui semblait perdu à jamais, et ton profond charisme se fait le viatique de ta venue parmi nous"

0 appréciations
Hors-ligne
Je me rendis peu à peu compte que du paysage émergeaient nombre de personnes qui semblaient aussi étonnées que moi de penetrer en ce lieu singulier.
Ma voix parla pour moi, mais les sons n'atteingrent pas leurs cibles.



_Ne t'en fais pas, vous vous rejoindrez très bientôt.
Herdé thébyor

Ces mots me firent sursaut dans cette irréalité! Ces êtres diaphanes me semblèrent tout à coup fantasmagoriques, ce passage inquietant et mon corps illusoires! Cela ressemblait trop à la mort! Il me fallait quitter vivement cet endroit, refaire le chemin en arrière, avant l'irrémédiable...Un cri affreux sortit enfin de ma bouche, un cri effroyable, comme un râle inversé! et des picotements me firent conscience du réveil de mon corps...La sphère émit alors un son stridant, insuportable...J'avais peur!..Puis une lumière fulgurante jaillit en même temps qu'il me semblat que mon coeur explosait.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres