Resultats du concours!

Le concours dont je parlais dans l'article "Occupation du moment!" s'est achevé dans la soirée d'hier.


Chacune des six équipes a donc explosé à un jury composé d'une ancienne élève de l'école de communication, d'une professeur de marketing et d'une responsable de stage ses stratégies créatives.

Ce qu'on appelle stratégie créative, c'est la stratégie que l'on met en place après avoir pris connaissance de l'identité de la marque, de ses atouts, de ses défauts. C'est une sorte de plan dans lequel on programme les actions de communication pour que les personnes à qui l'ont souhaite adresser un message en prenne connaissance le mieux possible et de la manière la plus créative possible.

Mon équipe a donc exposé un plan de communication pour l'annonceur (l'entreprise ou l'institution qui souhaite communiquer) du concours.
Ce dernier était la marque de sport de glisse Oxbow.
Sa demande était de communiquer sur les femmes de 25 à 35 ans pour des combinaisons néoprène de surf.
Je ne vais pas trop vous détailler notre plan créatif, mais voici les très grandes lignes.
Nous avions donc travaillé sur l'éventualité d'un site internet (dont le nom s'accordait avec la cible), avec un forum qui réunirait les passionnés de surf de la marque qui pourraient échanger leurs connaissances, etc.

Malgré une stratégie en cohérence avec la stratégie globale de la marque et son identité (les valeurs qu'elle souhaite véhiculer), notre équipe est arrivée seconde.


Seconde signifie non qualifiée pour disputer la finale. Cela signifie l'echec, car il n'y aura pas de prix de compensation, pas de remerciement.
Le projet comme ceux des autres équipes non qualifiés mourra dans l'oeuf, avant d'avoir pu exister. C'est comme si nous n'avions rien fait, comme si nous n'y avions accordé la moindre importance.
L'echec est donc cuisant, et ne motive en rien pour travailler sur d'autres projets...



Si vous pensez réellement que ce que j'ai dit au paragraphe du dessus est vrai, c'est que vous n'avez sans doute pas compris qui j'étais.
Si vous pensez que l'echec est la fin, si vous croyez qu'il mérite que l'on se démotive et perde confiance en soit, c'est que vous ferriez mieux de (re)lire l'ensemble de ce site, car ce n'est pas celui d'une personne qui a connu ne serait-ce qu'un echec.

L'echec ne peut exister tant que l'on en tire les leçons. La victoire, ce n'est pas arriver premier, c'est perseverer, envers et contre tout, sans jamais faillir ni pour soi, ni pour les autres.
C'est aller au delà de nos capacités, c'est se surpasser et ressortir plus fort.

C'est cela la victoire.

C'est cela, l'histoire de ma vie.




Cette fois-ci, l'équipe gagante nous a battu de trois points (nous étions notés sur 80). La prochaine fois, c'est nous qui la battrons.


Ainsi va la vie. Des fois, on réussi, et d'autres fois, on... réussi.




20/01/2007
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres